Skip to content

30/03/2021 : Les poèmes de Marc Bruimaud (3)

 Poème Numéro Trois

(le Poème de Nanard)

Marc Bruimaud

 

 

Le lendemain
Mocassin
(le parrain d’Edda)
Est venu à la maternité
Offrir Nanard
Une espèce de gros éléphant vert tout rond
Avec des petites pattes jaunes
Nanard
Dix ans après il est toujours là
Malgré de multiples aventures
Évidemment il est un peu décati
Il n’a même plus de trompe
Et il a été plusieurs fois opéré
(avec succès)
Mais bon
C’est Nanard

En plus
Au fil des jours
On s’est aperçu
(un peu comme dans « La Planète des singes »)
Que Nanard parlait
Il dit juste
« Ouiniouinia ! »
Accompagné d’un mot
Selon les circonstances
Par exemple
« Ouiniouinia MiamMiam ! »
Quand il a faim
« Ouiniaouinia SmacSmac ! »
Quand il est amoureux
Ou encore
« Ouiniaouinia Zob ! »
Quand il n’aime pas quelqu’un
Il est très expressif
Et quand il est particulièrement content
Il saute en l’air plusieurs fois
En faisant « Bbbjjj !!! »

 

 

Published inBooksBruimaud

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*